marie soldat-cahier02B-halogénure

« Cahier Belge »

Cahier Belge
Marie Sordat – Christopher de Béthune

Le premier numéro d’Halogénure consacrait son cahier B à deux photographes belges de talent, et nous avons décidé de réserver à nouveau cet espace à la production picturale du plat-pays.

Après Frederic Buchet et Simon Vansteenwinckel, cette fois-ci c’est Marie Sordat et Christopher de Béthune qui sont mis à l’honneur. Tous les deux proposent une photographie documentaire et intimiste, un grand écart stylistique qui a pour objectif de nous parler du monde à la première personne. A l’instar des trois photographes présents dans le cahier A du numéro 01 (Gabrielle Duplantier, Gilles Roudière et Stéphane Charpentier), ils creusent un sillon qui nous tient particulièrement à coeur, une photographie qui, sans se détourner du réel, cherche dans ses signes la présence du sacré et du magique. Un puzzle mental, une mythologie personnelle qui, tout en s’engageant corps et âme dans le monde n’oublie jamais l’altérité.

Marie Sordat marche à l’instinct, dans l’urgence de la vision, comme une course folle vers une arrivée hypothétique. La marche du monde est souvent faite de hasards, d’accidents et de rencontres impromptues, la photographie de Marie Sordat en est son miroir.

Avec sa série Outland, Christopher de Béthune nous emmène dans un voyage aux confins de son esprit et du monde. Inextricablement liés, ils le sont forcément par une pratique photographique qui ne fait jamais la différence entre le “je” et le “vous”. La dimension empathique et névrosée de ses images semble déborder de partout. Sur le fil, il nous conte une histoire profondément personnelle à la résonance universelle, une histoire faite d’amour et de découverte dans le flux chaotique du monde.

Photographie © Marie Sordat

Lancement de la campagne de précommande du n°2 de la revue Halogénure
No Comments

Post A Comment